Cap-D’Agde : Terrasse du club libertin le Tantra Détruite


Categories: sexe insolite
Cap-D’Agde : Terrasse du club libertin le Tantra Détruite

Située sur le domaine maritime, la terrasse du Tantra, un établissement libertin du Cap-d’Agde (Hérault) , a été détruite ce mardi 1er juillet au petit matin sur décision de justice.

Une fois n’est pas coutume, ce ne sont pas les premiers rayons du soleil qui ont tiré du lit les résidents du village naturiste du Cap d’Agde. Dès 6 heures en effet, ce mardi 1er juillet, une trentaine de policiers nationaux et municipaux, le commissaire Ducrettet en tête, ainsi que des agents de la direction départementale des territoires et de la mer (DDTM), ont pénétré dans l’enceinte d’Héliopolis, précédés de plusieurs engins de chantier. But de l’intervention : détruire une partie de l’établissement libertin Le Tantra,construite illégalement sur le cordon dunaire. Une démolition ordonnée par le tribunal administratif de Montpellier le 8 novembre 2013 et qui aurait dû être effective le10 avril dernier, selon un communiqué de la Préfecture.

L’intervention d’une avocate n’y a rien fait

Sur place, un périmètre de sécurité s’est rapidement mis en place, empêchant toute intrusion sur le site. Mandatée par la société HK, qui exploite le fonds de commerce du Tantra, maître Bidal, avocate au barreau de Montpellier, a tenté de repousser l’échéance, arguant du fait que son client “avait trois mois pour démonter la structure puisqu’il a reçu la notification le 16 juin dernier (selon elle, les premières injonctions avaient d’abord été adressées à l’ancien gérant).”  En vain.

 

Avec précaution, les ouvriers ont d’abord démonté la toiture de l’établissement, puis la charpente, avant que le tractopelle n’entre en action pour faire place nette, sous les yeux de résidents qui, pour la majorité, étaient ravis que force reste à la loi dans une zone où d’autres commerces sont susceptibles d’être sous le coup d’une décision de justice similaire.


CAP d’AGDE – 1° JUILLET – LE PREFET ORDONNE le… par Herault-Tribune

 


2 Responses to “Cap-D’Agde : Terrasse du club libertin le Tantra Détruite”

  1. lamour dit :

    nous sommes allés au tantra la veille nous avons été trés mal reçu ainsi que d’autres couples, personnel hautain, dédaigneux, le videur disant même se “foutre complètement” de la mauvaise publicité arguant “qu’il avait des appuis”. Force est restée à la loi mais il reste beaucoup à faire afin que les commerces rentrent dans le droit chemin aprés des années de laxisme.

  2. Jenny dit :

    Oui et en plus les trans y sont refusées sous pretexte “de deranger les H seuls” !! O_o alors je sais bien que les H seuls paie plus qu’une entree F seule/Trans mais bon de la à les deranger… faudrait peut etre pas inverser les roles ! Le trantra est surtout une boite ou se deverse tout les mecs seuls qui arrivent de la plage par Marseillan et se font refouler au Glamour. Bref un club qui fonctionne avec un esprit buisness au detriment du libertinage. Dommage pour un club du cap !

Leave a reply


FERMER
CLOSE